Création d'un collectif Stop Gazpar Linky Saint Brieuc

GrDF va ou vous a déjà contacté pour installer un nouveau compteur communicant : GAZPAR.

En enregistrant chaque jour notre consommation précise, ce compteur communicant a pour objectif affiché d'aider à mieux maîtriser notre consommation de gaz et donc de faire des économies.

18 communes de l'agglomération de St Brieuc ont été choisies comme villes test, et seront les premières communes équipées en France.

Nous sommes des habitant-es de l'agglomération à ne pas vraiment croire au(x) bénéfice(s) d'un changement de compteur :

Installer ces compteurs communicants est une aberration !

Quel est l'intérêt d'aller voir le relevé de notre compteur sur internet quand celui-ci est déjà disponible et facilement accessible sur notre compteur ? Quand on veut savoir le temps qu'il fait, est-ce qu'on regarde à travers la fenêtre ou est-ce qu'on allume son ordinateur pour regarder la météo sur internet... Nous, nous regardons par la fenêtre...

Nous recevons actuellement notre consommation tous les mois ou tous les deux mois. Il existe des moyens efficaces de diminuer notre consommation sans changer de compteur : baisser de 1 degré son thermostat, améliorer l'isolation thermique de l'habitat,… Changer de thermomètre ne fait pas baisser la fièvre !

GAZPAR est inutile pour l'utilisateur !

Et quand bien même l'objectif d'économies d'énergie auquel nous ne croyons pas serait atteint, des points posent problème :

GAZPAR est cher : Le coût prévu de ce déploiement est de 1,1 milliard d'euros pour 11 millions de compteurs. Qui paiera si ce ne sont pas les consommateurs ? De plus, automatiser rime souvent avec licenciements, les salariés risquent donc de payer cher ce déploiement...

Pourquoi GrDF veut avoir ces informations quotidiennes, alors que les relevés mensuels ou bi-mensuels permettent déjà de facturer ? Et pourquoi récolter toutes ces informations, au jour le jour, sur nos consommations, nos habitudes,..? Ces données pourront être utilisées à notre insu à des fins commerciales ou autres. Une étape de plus dans l'intrusion de notre vie privée !

GAZPAR est intrusif !

Ces nouveaux compteurs communiquent vers une antenne (appelée concentrateur) qui envoie ensuite toutes les informations du secteur. Quelles sont les puissances d'émission réelles et les impacts sur la santé des riverains (ondes radio, électrosensibilité, nouvelles installations d'antennes...) ?

Quels bénéfices tirerons-nous du remplacement de nos compteurs fonctionnels, propriétés de nos communes, par de nouveaux compteurs qui remplissent la même fonction ? Quel choix avons nous face à la machine à communiquer de GrDF et des collectivités locales ?

L'information du changement est apparue dans nos journaux municipaux (Griffon, Pordic Info,...), présentée comme un fait, une évidence. Comme si nous n'avions pas notre avis a donner. Sous prétexte que les compteurs n'appartiennent pas aux usagers, Grdf ne se préoccupe pas de notre avis :

GAZPAR est imposé !

GAZPAR est donc un déploiement COUTEUX, INUTILE, INTRUSIF et IMPOSÉ !

GrDF semble aujourd'hui accepter les refus individuels (en appelant le numéro figurant sur le courrier de GrDF prévenant de l’installation prochaine de GAZPAR (09 69 36 35 34, non surtaxé)). Mais, en 2022, GrDF voudrait avoir équipé toute la France. Les personnes ayant refusé risquent de se retrouver face à du chantage à la facturation du relevé par un technicien.

C'est pourquoi nous pensons que nous devons refuser collectivement et dès maintenant ces compteurs.

Dans un premier temps, il convient donc d'être les plus nombreux à refuser son installation individuellement.

Et, nous vous proposons de nous rejoindre pour discuter et décider ensemble de ce que nous allons faire pour contester collectivement l'installation des compteurs communicants !

Soirée d'échanges le lundi 18 avril à 20h

au Cessonnais, ( 46 rue de la République / Saint-Brieuc )

Pour nous contacter : stopgazparlinkysaintbrieuc@ntymail.com

Retour à l'accueil